Catégories
Twittérature

Héméroméride

Ce projet d’un an, conçu par Bernard Maréchal, a débuté le 1er mai 2021. Il se base sur les journées mondiales, internationales ou locales dont on trouvera une liste en page annexe. Pour chacune de ces journées, un mot-clef (ou un groupe de mots-clefs) est mis en évidence.

Une activité journalière vous est proposée : l’écriture d’un haïku ( 5/7/5 syllabes ) additionné d’une contrainte à son propre choix mettant en jeu le mot-clef du jour. Le haïku peut éventuellement être remplacé par une autre forme de micro-poème, tanka, sélénet, chicago, petite morale élémentaire portative… pourvu qu’il ne comporte pas plus de 280 caractères.

Le choix de la contrainte additionnelle est libre ; vous pouvez vous inspirer de celles déjà utilisées, de contraintes oulipiennes à trouver par exemple sur Oulipo, Zazipo ou le présent site, ou en inventer une que vous décrirez en quelques phrases. Voici quelques exemples :

  • obligation d’utiliser le mot-clef
  • beau présent sur les lettres de ce mot
  • lipogramme sur une ou plusieurs lettres du mot
  • pangramme incluant le mot
  • utilisation des voyelles (ou des consonnes) du mot, dans l’ordre où elles apparaissent
  • primitive ( c’était la contrainte proposée dans le positiméride )
  • rimes déterminées par les syllabes du mot
  • etc.

Toute contribution à ce projet sera la bienvenue. Elle peut nous être adressée soit en utilisant la page contact de ce site, soit sur twitter à l’adresse @noel_talipo ( en ajoutant le hashtag #héméroméride ).

Les contributions seront recueillies dans des pages mensuelles. Page de mai, juin, juillet

Ci-dessous les contributions les plus récentes :

24 juillet – Journée de la tequila

Bernard Maréchal

L’eau ? la tequila ? 
L’aïeul tète-t-il le lait ? 
Têtu, il le tait.

Au lit, quelle utilité ? 
¿Qué tal? La qualité tue.


(tanka et beau présent)

Elisabeth Maitre

Laquée et étique
au taquet Léa attaque
le quai elle quitte

( beau présent )

Jacqueline Morel

Tequila, Whisky
Ajout de citron
Puis réfrigérez
Mixez et buvez

( pangramme et mot-clef )

Alexandre Carret

Bien qu'un homme sans foi l'abandonna et tenta de lui faire endosser ses crimes, cet homme répondait aux curieux :

T’es qui ? L’acquitté
Qui tait là où l’athé qui
 L’a quitté killa.

( palindromes syllabiques ; double acrostiche )

Noël Bernard

ce n'est pas vraiment du thé
cette boisson folle qui
m'a mis dans cet état-là

tout part et je reste là
œil blanchâtre teint de thé
dans les bras d'on ne sait qui

je ne veux pas savoir qui
rit et danse avec moi là
au fond du salon de thé

( quenine )

25 juillet – Journée du fil et de l’aiguille

Bernard Maréchal

De fil en aiguille
Dedans mon filet,
J’enfile une anguille,
J’en fais des filets.

Dans la casserole,
Je la grillerai.
Sur du riz créole
Je la mangerai.

( sélénet )

Nicolas Graner

Des filles enfilent des fils
Dans le chas de leur aiguille
Des fils enfilent leur aiguille
Dans le chas des filles
De fil en aiguille
Tout le monde s'enfile
Même les téléphones

( homophonies et homographies )

Elisabeth Maitre

Une jeune aiguille
voulait épouser
un fil de famille
soyeux satiné

La belle romance
ne tourna pas rond
et fila sans transe
un mauvais coton

( sélénet )

Jacqueline Morel

Remonte le temps
Suis le fil, encore, encore...
Et tu trouveras

Elles seront révélées
Aiguille et main de l'aïeule

Alexandre Carret

Aiguillon des mots
Ses métaphores filées
Recousent le monde.

Noël Bernard-Talipo

Fille bâille, cille,
Vaillante veille, travaille.
Aiguille scintille.

Maille mantilles fragiles,
Taille toiles. File, vile.

( à l'instar des mots-clefs, tous les mots contiennent le groupe "il" )

26 juillet – Journée du tout ou rien

Bernard Maréchal

Rien ne te retient ?
Toute routine t’ennuie
Et un rien t’étonne ?

Tout te tente et tout te tue ?
Tout te réunit en rien !

(tanka et beau présent)

Nicolas Graner

Aimez-vous mieux la partie ou le TOUT ?
Qu'adoptez-vous, le milieu ou le BOUT ?
Optez-vous pour le cidre doux ou BRUT ?
Choisirez-vous le cheveu roux ou BRUN ?
Chérirez-vous le bon grain ou le BREN ?
Préférez-vous vous sentir mal ou BIEN ?
Demanderez-vous quelque chose ou RIEN ?

( doublet de Carroll en lignes isocèles )

Alexandre Carret

Enterré, tout Terrien nie être tout ou rien

(alexandrin · beau présent)

Jacqueline Morel

Aucun compromis
C'est à prendre ou à laisser
Pas content ? Tant pis !

Bituur esztreym aka E-M Gabalda

si fort tenté du tout
« Ne hurtez plus a l’uis de ma pensée » 
si fort tenté du rien
là y enté et c’est à voir tout
passer ne vous aura échappé
que n’ai tiré dessus du tout 
pendant que vous passiez

Elisabeth Maitre

Un tout petit rien
de rien du tout tente en vain
le tout pour le tout

Tout ou rien, joue son va-tout
rien ne va plus, il perd tout

Noël Bernard-Talipo

je
veux
tout ou
rien de rien
aucune demi-mesure
seul me duit un ciel sans nuages

( Fib dans lequel, à l'instar des mots-clefs, tous les mots ont un nombre pair de lettres )

et

N'erre ni ne rée.
Renie ère, nie inné.
Reine ? Nenni. Rien. 

( beau présent en réponse à Brigitte Celérier dont un message célébrait la « Saint Rien » )