Home

Bienvenue sur le site talipo

Dernier haïku dans Hydrea:
17 septembre
Val : là où a vu.
Lova. Ô aval voulu !
La ola vola.




18 janvier : Lecture d’une tribune collective « Fermons les zones d’attente »

Pays des lumières
La France a su fabriquer
La nuit la plus noire

La punition carcérale
Pour délit de vouloir vivre

16 janvier : Nous apprenons le décès de Michelle Grangaud, membre de l’Oulipo. En sa mémoire :

L'averse t'atterre.
Ce pan qui cède, puis l'eau
Fait veuve la lyre.

Ce haïku est en presque homophonies sur son haïku qui avait été le support de l'hommage que le site Zazie mode d'emploi lui avait rendu, comme Oulipienne de l'année 2017.

Héméroméride

Ce projet d’un an a débuté le 1er mai. Conçu par Bernard Maréchal, il se base sur les journées mondiales, internationales ou locales dont on trouvera une liste en page annexe. Pour chacune de ces journées, un mot-clef (ou un groupe de mots-clefs) est mis en évidence.

Il s’agit d’écrire un micro-poème (haïku, tanka…) assorti d’une seconde contrainte au choix utilisant le mot-clef. Toutes vos contributions sont les bienvenues. Lire la page de ce projet.

Ci-dessous les derniers textes reçus :

20 janvier – Journée des manchots

Bernard Maréchal

Voyez les manchots :
S’ils tombent sur la banquise,
Les voit-on chômant ?

(médaille sur le mot-clef)

Annie

manchots, grands pingouins
sont-ils du sud ou du nord ?
vivants, disparus ?

( lipogramme en E )

Jacqueline Morel

Col bas
Pan sous
Patte autour
Devant derrière

Manche haut

( chicago )

Nicolas Graner

On disait jadis :
s'il fait froid, prenez un buste
de Napoléon.

Privé de bras, ça vous donne
un Bonaparte manchot.

Alain Zalmanski

À Las Vegas ou Reno les bandits manchots 
nous tondent la laine (du Pingouin), sur le dos

Alexandre Carret

Pour trois emmanchés,
Ce type de la Mancha
Fait un One man show.

Mais il a récemment chu
Et depuis lors, l’homme en chie.

(babebine)

Noël Bernard-Talipo

Ce cadet fracasse,
Ravage, rabat
Ces terres de grâce.
Ces arbres abat.

Des fèves, des raves
S'efface art secret
Des bergères graves
Et d'âge sacré.

( sélénet pour la main gauche mais avec accents : quand on l'écrit sans accents ni ponctuation, il est totalement composé en frappant les touches de la main gauche sur un clavier français :
AZERT
QSDFG
WXCVB )




Dernier texte dans le recueil Oripeaux ( 4 janvier 2022 )

Une première participation à l’Oulipien de l’année 2022, Étienne Lécroart :

Dans la ronde éternelle

0                  Dans la ronde éternelle
1                  Retournant en poussière
2                  Je cherche en vain le sens
3                  Au milieu du chaos

4                  Personne pour m'aider

5                  Et je me laisse fondre
6                  Emportant avec moi
7                  Ces profondes richesses
8                  Que la plume et le vent
9                  M'ont offert en présent

10                 Rugueux et taciturne
11                 J'apprends avec lenteur
12                 L'impuissance qui hante

13                 Les sables solitaires
14                 Me donnent à toucher
15                 La trop grande clarté
16                 Des confuses pensées
17                 Où tout se désintègre

11                 J'apprends avec lenteur
16                 Des confuses pensées
7                  Ces profondes richesses
1                  Retournant en poussière

4                  Personne pour m'aider

13                 Les sables solitaires
9                  M'ont offert en présent
12                 L'impuissance qui hante

6                  Emportant avec moi
15                 La trop grande clarté
17                 Où tout se désintègre
3                  Au milieu du chaos
10                 Rugueux et taciturne
2                  Je cherche en vain le sens
8                  Que la plume et le vent
14                 Me donnent à toucher

5                  Et je me laisse fondre
0                  Dans la ronde éternelle 

( La numérotation renvoie à chaque dessin de E. Lécroart illustré par le vers correspondant)

Lire la page de ce texte

Journal

5 janvier : Sur un bon mot du président.

Un irresponsable
N'est donc pas un citoyen ?
Mots peu responsables !

L'auteur s'il n'est citoyen
Peut-il être président ?

16 décembre : Hier soir, à la longue autopromotion d’un cryptocandidat présidentiel, j’ai préféré la Grande Librairie :

Image

Cliquez ici pour retrouver le journal en intégralité.


L’ambigramme du mot Oulipo est l’œuvre de Basile Morin. Je recommande la visite de son beau site.