Home

Bienvenue sur le site talipo

Dernier haïku dans Hydrea:
17 septembre
Val : là où a vu.
Lova. Ô aval voulu !
La ola vola.




24 novembre :

Le compte à rebours
Lançons : dans dix ans serai
Un octogénaire

800px-Ambigramme_Oulipo_(bold_pencil)

Héméroméride

Ce projet d’un an a débuté le 1er mai. Conçu par Bernard Maréchal, il se base sur les journées mondiales, internationales ou locales dont on trouvera une liste en page annexe. Pour chacune de ces journées, un mot-clef (ou un groupe de mots-clefs) est mis en évidence.

Il s’agit d’écrire un micro-poème (haïku, tanka…) assorti d’une seconde contrainte au choix utilisant le mot-clef. Toutes vos contributions sont les bienvenues. Lire la page de ce projet.

Ci-dessous les derniers textes reçus :

2 décembre – Journée internationale de la samba

Bernard Maréchal

Un fou de Bassan,
Tête en bas et cul en l’air,
Danse la samba.

 (Médaille)
Image

Alexandre Carret

L’héméroméride
Propose parfois un thème
Dont on samba les c...

Nicolas Graner

Souvenir de voyages lointains
Au milieu des années quatre-vingts
Migrant de saklya en isba
Balloté sur de pauvres chemins
Au volant de ma Talbot Samba

( acrostiche )

Robert Rapilly

Potemkine en poussette
tangue haut roule bas
La vogue des sambas
chaloupe sans chaussette

Amateur d’algorithme
j’avale des gambas
Dans l’onde des sambas
on pêche l’algue au rythme

Qui danse en habit guigne
pendant « Marcel Sembat’s
Lonely Hearts Sambas »
la semelle qui couine

Pas un roquet n’enrôle
ni ne fait les cent pas
Seul le pas des sambas
ne se mêle de grolle

Croquenot croquenote
font cadences en bois
Mais où sont les sambas
d’antan faut que ça trotte
Journée internationale de la samba.
Occasion d’une chanson invitant les
jambettes aux jeux de mollets, dont
un calembour par strophe qui masque
le nom d’une autre danse (*) ; Rbt_
(*) Les danses cachées :
- tangue haut
- j’ava(le)
- (ha)bit guigne
- roquet n’enrôle
- faut que ça trotte

Pierre Lamy

À Rio, la foule
danse la Samba
chacun se défoule
comme au Macumba

Avec Eurydice
le bel Orphéo
fou de sa blandice
joue les Roméo.

Ce n’est pas un rêve
au loin sur les flots
le soleil se lève
quand chante Orphéo

À Rio, la foule

danse la Samba


( sonnet sélénite autant qu'élizabéthain inspiré par le film Orféo Négro )

Annie

carnavals du monde
la samba est là
elle nous débonde
sans grand tralala

pour faire un sonyme
un mot fait défaut
cherche un synonyme
carnaval est bot 

( sélénet ; la deuxième strophe est un sonyme )

Jacqueline Morel

Seul se secoue
Sur swing syncopé, suave
Si souple sambiste

( tautogramme )

Elisabeth Maitre

Balthazar dansa
java cha-cha-cha salsa
lambada samba

( monovocalisme )

Jacqueline Jacquadit

Bal sans rap sans slam
Sans jazz-band nana dansa
La samba sans bas.

( monovocalisme )

Noël Bernard-Talipo

la samba s'emballe
belle a mal mâle la lasse
la salsa la blase

( sur les consonnes de « la samba » )




Dernier texte dans le recueil Oripeaux ( 25 novembre 2021 )

Hop, avion dans ce foin.

Au pavillon dansent fous, hein ?
Armenonville ouit cieux :
Arme non vile ou, ici, œufs,
Hop, avion dans ce foin.
Une exégèse :

Près d'un asile où chaque aliéné peut valser,
Un chasseur bombardier -non pas un piètre flingue-
S'écrase dans le chaume : ô tonnerre insensé !
Poules ont vite élu refuge en sa carlingue.

Lire la page de ce texte

Journal

12 novembre : Cette date s’écrit encore 121121

Aujourd'hui nouveau verset de l'Ecclésiaste :

« Palindrome de palindromes, et tout est palindrome »

22 octobre : Centième anniversaire de Georges Brassens. Une anagramme :

Georges Brassens
brasse gros, gênés. 

21 octobre : On fête les 25 ans de la liste Oulipo ! Un petit poème :

L'oulipathe,
fol qui gratte
pour d'ingrates
souris, hâte
ou dilate
nos nuits mates.

L'Aulipote
va, qui trotte
sans fuir grottes.
Maudit vote,
Car qui note
Vaut bigotes.

L'Oulapite
fou sans gîte
croquant frites
doubla vite
sots qu'agite
souk à rites. 

Lire la page de ce texte

Cliquez ici pour retrouver le journal en intégralité.


L’ambigramme du mot Oulipo est l’œuvre de Basile Morin. Je recommande la visite de son beau site.